" D'Ici et de Mars "

Exposition à Mulhouse fin 2013

Diaporama plein écran: " Chemnitz " , photographie de la ville pendant mon séjour en 2014.

De MARS, photographies 2011/2012/2013/2014

TOMARS 1      29,7x42cm TOMARS 2      29,7x42cm TOMARS 4      40x30cm TOMARS 5      42x29,7cm TOMARS 6      42x29,7cm TOMARS 7      42x29,7cm TOMARS 14      29,7x42cm TOMARS 8      29,7x42cm TOMARS 9      29,7x42cm TOMARS 10      29,7x42cm TOMARS 11      30x45cm TOMARS 12      29,7x42cm TOMARS 13      29,7x42cm TOMARS 20      60x60cm TOMARS Elément 1      25x25cm TOMARS Elément 2      25x25cm TOMARS Elément 3      25x25cm TOMARS Elément 4      25x25cm TOMARS Elément 5      25x25cm TOMARS Elément 6      25x25cm

LA RECUP, photographies 2013

La Récup 1      25x40cm La Récup 2      25x40cm La Récup 3      28x42cm La Récup 4      29,7x42cm La Récup 5      29,7x42cm La Récup 6      29,7x42cm La Récup 7      29,7x42cm La Récup 8      29,7x42cm La Récup 9      42x29,7cm La Récup 10      29,7x42cm La Récup 11      45x30cm La Récup 12      29,7x42cm La Récup 13      26x48cm La Récup 14      60x60cm La Récup 15 (new landscape)      27x48cm La Récup Détail 1      25x25cm La Récup Détail 2      25x25cm La Récup Détail 3      25x25cm La Récup Détail 4      25x25cm La Récup Détail 5      25x25cm La Récup Détail 6      25x25cm

Tout d'abord l'eau recouvre tout puis, se retire, principalement par évaporation, ruissellement et infiltration, laisse place à la sécheresse. Le processus s'accélère s'il y a réchauffement.
L'eau douce est une ressource limitée par sa quantité et sa qualité, enjeux de conflits liés à sa raréfaction par la consommation et sa dégradation par divers agents polluants.

Le thème entre en résonance avec l’activité du robot "Curiosity" sur l’aride planète Mars et sa recherche de traces de vie au travers de la supposée présence d'eau, ainsi que la nouvelle problématique de la guerre de l'eau douce dans certains pays émergents et aux États-Unis où les compagnies privées s'accaparent les sources naturelles. Il questionne notre appétence pour la ressource énergétique.

" D'Ici et de Mars " reflète par l'image la présence ou l'absence de l'eau dans un endroit donné.Le projet photographique vise à représenter un zone aride avec un taux d'humidité proche du néant et baignée par le soleil. Pour ce faire, la prise de vue est réalisée avec le soleil au zénith qui écrase les ombres au maximum, vers midi, en plein été, sous une chaleur accablante. Les matériaux sont asséchés. Les nuages sont absents dans la haute atmosphère. Le spectre coloré dans ces conditions est le plus largement représenté, il crée une ambiance concentrée et saturée en couleurs, jusqu'à l'oppression.

En post-production le travail plastique pousse la logique de l'absence jusqu'à disparition de toutes trace d'humidité, de matière organique (ailes d'insectes, pollen, plantes flétries) et chimique (divers plastiques et polystyrènes). Tous les éléments dénaturant la visibilité du sujet sont éliminés.
La photographie pure n'est pas un fin pour moi, cela dépend du sujet ; vers quoi je veux aboutir. A partir d'une expérience visuelle vécue, avec la volonté d'aboutir à une idée d'image, l'image sera travaillée et retravaillée pour s'approcher plus précisément de cette idée.

* Exposition présentée (en compagnie de Vicente Blanchard/scuptures) à Kûnstlerbund E.V., Chemnitz (Allemagne) en 2014, exposition personnelle à la " Cour des Chaînes ", Mulhouse fin 2013.